Éphémérides

Swiss Ephemeris       

Il ne s'agit ici que d'un sous-module extrait du logiciel "Swiss Ephemeris" proposé sur le site Astrodient (http://www.astro.com/, rubrique Ephemeris) mais suffisant à des calculs planétaires de base pour l'astrologie.
Après avoir dézippé le fichier "Swiss Ephemeris.zip" et installé le répertoire "Swiss Ephemeris" en tel endroit souhaité, il suffit d'activer le module "swewin32.exe" c'est à dire "Exécuter + Calculate + saisie des champs + Do it". Sortie par "Exit".

Éphémérides de Gabriel

Il s'agit d'un logiciel complet de calcul des principaux éléments planétaires pour l'astrologie, nécessitant l'installation et la compilation des programmes source. Le mode d'emploi suit.


ÉPHÉMÉRIDES Gabriel Analytiques Fréquentielles

    Introduction

    Mode d'emploi
    Fichiers en downloads
    Sources

COMPILATEURS FORTRAN 77 & 95

INTRODUCTION

    Les coordonnées planétaires calculées sont des coordonnées célestes, tropiques et géocentriques, vraies et apparentes, comme il convient en astrologie.
    Nous proposons deux programmes de calcul d'éphémérides selon que les éléments planétaires sont développés en séries analytiques (programme AsterFor.txt) ou en séries fréquentielles (programme AsV87For.txt).
    Les séries analytiques présentent des développements temporels des paramètres orbitaux et des perturbations gravifiques en séries de Fourier. Elles sont issues pour l'essentiel des travaux de Le Verrier, Gaillot, Newcomb et Ross. Peu volumineuses, elles sont également moins précises car calculées manuellement voici plus d'un siècle.
    Les séries fréquentielles sont issues de l'analyse numérique et se présentent sous la forme de séries de Poisson. Calculées par l'observatoire de Paris dans le cadre de la théorie planétaire VSOP87, elles sont très précises mais plus volumineuses.
    Dans les deux cas, sur les PC actuels, les temps de calculs sont fort brefs et, pour chacun, l'on trouvera une archive ZIP du programme de calcul d'éphémérides et des fichiers de données associés. Tous les fichiers sont présentés dans le format universel texte ASCII (.txt ou son équivalent .dat). Les programmes sont écrits en langage Fortran77, particulièrement bien adapté au calcul scientifique. On trouve des compilateurs Fortran gratuits sur Internet : nous proposons les compilateurs Salford 77 et 95 (free personal edition), pour Windows 32 bits, dont nous utilisons ici la version 77 (Salford FTN77PE).
    En cas de conversion des programmes Fortran dans un autre langage, il conviendra de veiller à la définition des variables (entier, réel, simple ou double précision, locale ou globale) et de comparer les résultats calculés avec les éphémérides publiées par les grands observatoires (cf. La connaissance des temps - Bureau des Longitudes, Paris).
    À noter qu'en deça de la seconde d'arc de petites divergences apparaissent entre les publications des différents observatoires, inhérentes au choix des paramètres astronomiques opéré en vue de telle ou telle théorie planétaire.
    Dernier point, les programmes font tous deux appel à la théorie la plus récente de l'accélération de la rotation terrestre, permettant de convertir le temps universel TU (donné en entrée) en temps des éphémérides TE. À deux mille ans, le retard d'horloge observé entre TU et TE atteint déjà deux heures !

  MODE D'EMPLOI DES ÉPHÉMÉRIDES ANALYTIQUES

     L'archive ephanal.zip contient les fichiers suivants (ouvrables avec l'outil Windows Bloc-Notes / Notepad) :

– ASTERFOR.TXT

:

programme Fortran77, version analytique. Par défaut, les variables commençant par les lettres I J K L M N désignent des entiers (16 bits), les autres des réels (32 bits). Certains réels sont déclarés en DOUBLE PRECISION (64 bits). En COMMON  sont placées les variables globales. Les fichiers sont gérés par les ordres OPEN, CLOSE, READ, WRITE et REWIND. Les sous programmes, appelés par CALL, sont préfixés par SUBROUTINE, à la différence des FUNCTION.

– ASTERDON.TXT

:

présente les paramètres orbitaux développés en séries de la quatrième puissance du temps TE, ainsi que les séries (de Fourier) perturbatrices des planètes (séquence Soleil, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, Lune). Pour Pluton, dont la théorie est récente, il s'agit des données du fichier Pluton.dat de la version fréquentielle.

– DATEPROJ.TXT

:

contient les dates de projection des éphémérides. Chaque ligne contient une date unique au format AAAA MM JJ H M S. L'année AAAA est chrétienne, en style julien standard JS et en notation astronomique (avant J.-C. ~N ou N av. J.-C. s'écrit -N+1 : ~101 –> -100). L'heure H M S est l'heure TU ou GMT de l'événement, que le programme convertit en temps des éphémérides TE. Rappelons les égalités temporelles HLOM = HLO + E = TU + Lg ainsi que HLEG = TU + DH, avec HLOM : heure locale moyenne, HLO : heure locale vraie au Soleil, E : équation de temps - style européen, TU : temps universel ou GMT, Lg : longitude géographique comptée positivement vers l'Est, HLEG : heure légale ou civile et DH : décalage horaire introduit par  le fuseau horaire corrigé de l'heure d'été.

– DATERESUL.TXT

:

présente les éphémérides planétaires aux dates demandées. L'année, le mois, le jour, l'heure TU, le jour de la semaine (NO = 1 = dimanche), la période julienne PJ, le temps sidéral TS (pour TU), l'équation de temps E (style européen). Et, par planète, les longitudes LG et latitudes LT célestes tropiques géocentriques vraies apparentes. Enfin, les longitudes ND du nœud lunaire Nord, LI de Lilith moyenne et PA, la parallaxe lunaire.


MODE D'EMPLOI DES ÉPHÉMÉRIDES FRÉQUENTIELLES

       L'archive ephfreq.zip contient les fichiers suivants, où le suffixe .dat est équivalent à .txt (ouvrables avec l'outil Windows Bloc-Notes / Notepad) :

– ASV87FOR.TXT

:

programme Fortran77, version fréquentielle dans la théorie VSOP87 de l'observatoire de Paris. L'instruction IMPLICIT DOUBLE PRECISION (A-H,O-Z) déclare entières les variables commençant par les lettres I J K L M N et double precision les autres. Pour le reste, voir les indications du programme Asterfor.txt.

– ASTERDON.DAT

:

variante réduite de la version analytique du fichier Asterdon.txt. Ne contient que la définition de quelques paramètres standard (retard d'horloge, nutation).

– DATE.DAT

:

voir la version analytique du fichier dateproj.txt.

– RESUL.DAT

:

voir la version analytique du fichier dateresul.txt.

– VSOP87Dx.DAT

:

données fréquentielles de la planète. Avec 8 fichiers x, x de 1 à 8 dans la séquence Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Théorie planétaire du Bureau des longitudes / VSOP87 / Bretagon (observatoire de Paris).

– ELPy.DAT

:

données fréquentielles de la Lune. Avec 36 fichiers y, y de 1 à 36. Théorie planétaire du Bureau des longitudes / ELP2000-82B / Chapront, Touze, Francou (observatoire de Paris).

– PLUTON.DAT

:

données fréquentielles de la planète Pluton. Théorie planétaire du Bureau des longitudes / Pluton 2000 / Chapront, Francou (observatoire de Paris).


  SOURCES

Parmi les sources littéraires, signalons l'incontournable "Astronomie générale, astronomie sphérique et éléments de mécanique céleste" de André Danjon (éd. Blanchard 75006 Paris, 1980). Egalement la "Mécanique céleste" de Jean Chazy (PUF, Paris 1953), ou l'"Astronomie fondamentale élémentaire" de V. Kourganoff (éd. Masson, Paris 1961).

Concernant les algorithmes de Mécanique céleste et leurs applications informatiques, signalons :
- "Calcul astronomique pour amateurs" de S. Bouiges (éd. Masson, Paris 1981)
- "Astronomie et ordinateur, initiation aux calculs de position, programmes Basic" de G.Sérane (éd. Dunod, Paris 1987)
- "Astronomie pratique et informatique" de C. Dumoulin & J.-P.Parisot (éd. Masson, Paris 1987)
- "Calculs astronomiques à l'usage des amateurs" de Jean Meeus (Société astronomique de France, Paris 1986)
- "Astronomical Algorithms" de Jean Meeus (éd. Willmann-Bell Inc., USA Virginia Richmond 1991, www.willbell.com)

De nombreux sites Internet de calculs d'éphémérides planétaires existent aussi, par nature évolutifs. Ceux se référant à la théorie planétaire VSOP87 de l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides de l'Observatoire de Paris (IMCCE) sont les plus connus en France. En voici une liste aimablement communiquée par Alain Mézanguel :
- http://brochard.perso.neuf.fr/astro/vsop87/vsop87.htm
- http://www.freevbcode.com/ShowCode.asp?ID=464 (VSOP87 Functions used to Compute Planetary Positions)
- http://www.freevbcode.com/ShowCode.asp?ID=1673 (High-Precision Heliocentric Earth Orbit Computation)
- http://files.codes-sources.com/fichier.aspx?id=3001&f=ModulePosLune.bas (Calcul de la position de la Lune)
- http://www.vbfrance.com/codes/CALCUL-POSITION-LUNE_3001.aspx (Calcul de la position de la Lune)
- http://files.codes-sources.com/fichier.aspx?id=3001&f=ModulePosLune.bas (Calcul de la position de la Lune) pour ceux qui ne pourraient pas s'inscrire sur vbfrance.



Home Nations Villes Personnalités